Soins transitionnels pour les personnes âgées

Rédacteur — Crotty et al montrent que hors site &#x0201c soins de transition ” les établissements pour les personnes âgées déjà évalués comme ayant besoin d’un placement en établissement de soins, ne font que réduire la durée du séjour à l’hôpital, au lieu de retarder le transfert éventuel dans un établissement de soins de longue durée.Cependant, leur affirmation selon laquelle un tel transfert n’a entraîné aucune différence de mortalité, de taux de réadmission ou de proportion de patients qui sont finalement retournés chez eux est potentiellement trompeuse, car l’étude n’a pas été conçue pour détecter de telles différences. La taille de l’échantillon a été calculée uniquement pour détecter “ une réduction moyenne de la durée du séjour de 10 jours (SD 25) dans le groupe de traitement ” — pour tester l’hypothèse que l’ouverture d’un nouveau site Les patients du groupe de traitement ont eu une augmentation relative de 12% des réadmissions (28% chez les patients du groupe de traitement) et le transfert des patients hospitalisés vers cette installation réduirait la durée du séjour (probablement un “ donné ” groupe de traitement v 25% dans le groupe témoin), une réduction relative de 22% des chances de retourner chez soi (7% de traitement vs 9% de contrôle) et près de 4% par rapport à “ mortalité (28% de traitement contre 27% de témoins). Comme ces résultats potentiellement négatifs (et d’autres) sont la base d’une grande partie de la controverse qui entoure ce domaine, les résultats de Crotty et al contribuer au débat en termes de conception, et la puissance, des études futures.