Obésité: l’éléphant dans le coin

L’année est 2055. Socrate discute de l’histoire de l’épidémie d’obésité occidentale avec Panacée, la déesse de la guérison.Socrates: Avez-vous rappeler les jours où les gens étaient encore autorisés à fumer? Panacea: En effet, Socrate. Cela semble impensable maintenant. Bien sûr, à cette époque, le tabagisme était la principale cause évitable de maladie chronique. Il est remarquable comment les temps ont changé. Socrates: Au cours des 50 dernières années, l’obésité est venu à compte pour plus de problèmes de santé que tout autre facteur unique bronchite. Je ne peux pas m’empêcher de penser, Panacée, que quelque chose aurait pu être fait pour empêcher cela. Qu’est-ce qui se passait au début du 21ème siècle? Panacée: Eh bien, il était de notoriété publique que de plus en plus de gens devenaient en surpoids. L’obésité était bien établie comme facteur de risque pour toutes sortes de maladies. On parlait même d’épidémies et de bombes à retardement.1,2Socrates: Alors pourquoi les gens devenaient-ils obèses?