Interne suspendu pour viol en pharmacie

Un pharmacien stagiaire qui a agressé sexuellement un client dans une pharmacie a été suspendu de pratiquer pendant quatre ans.

Kuang King Tan a violé numériquement une femme de 22 ans dans un bureau derrière le dispensaire après qu’elle lui ait montré une éruption sur le ventre.

Lorsque la police a contacté Tan au sujet des allégations, il a réservé un billet aller simple pour la Malaisie.

Mais le pharmacien enregistré provisoirement a été arrêté cette nuit à l’aéroport de Melbourne.

En novembre 2014, Tan a été condamné à six mois de prison après avoir plaidé coupable devant le tribunal du comté de Melbourne à une accusation de viol.

La phrase comprenait un ordre de suivre un cours sur les délinquants sexuels et 300 heures de travail communautaire non rémunéré à la libération angine et mal de gorge de l’enfant.

Le mois dernier, Tan a fait face au tribunal civil et administratif de l’État de Victoria dans une affaire portée devant le conseil de pharmacie.

Le tribunal a appris qu’il avait d’abord dit à la police que son rôle de pharmacien lui permettait d’examiner les seins, les fesses et les organes génitaux des patientes et qu’il n’avait pas informé le conseil de pharmacie de sa condamnation dans les sept jours requis.

Le tribunal a entendu Tan a été diagnostiqué par un psychiatre médico-légal comme souffrant d’un trouble d’adaptation avec anxiété mixte et humeur dépressive au moment du crime.

Son risque actuel de récidive était «faible à modéré», mais il devrait tomber à «bas» une fois qu’il aurait terminé le programme pour délinquants sexuels.

Dans sa décision du 25 octobre, le tribunal a qualifié le délit de Tan de « choquant », notant que la peine maximale pour viol était de 25 ans d’emprisonnement.

Tan a exploité sa puissante position en tant que pharmacien pour sa propre satisfaction sexuelle, infligeant « une détresse psychologique importante » à sa victime, a indiqué le tribunal.

Le tribunal a annulé l’inscription provisoire de Tan, l’empêchant de présenter une nouvelle demande pendant quatre ans.