Déplacer pour replanifier la codéine

On demande aux organismes de réglementation d’examiner si les préparations de codéine devraient passer au statut de prescription seulement.

La réunion de juillet du comité consultatif de la TGA sur l’ordonnancement des médicaments doit considérer la modification suivante: «Supprimer l’entrée de la codéine dans l’annexe 3 et reporter l’entrée de codéine de l’annexe 3 à l’annexe 4 en raison des problèmes de morbidité, de toxicité et de dépendance» .

On demande également au comité d’examiner «si toutes les préparations actuelles de l’annexe 3 devraient être reportées à l’annexe 4, ou si un rééchelonnement de l’annexe 4 ne devrait s’appliquer qu’aux produits analgésiques combinés contenant de la codéine».

« Il pourrait être envisagé de modifier l’inscription à l’annexe 2 pour la codéine », a déclaré la TGA.

La proposition fait suite à des années de préoccupation croissante concernant le détournement de produits contenant de la codéine.

D’autres changements à considérer lors de l’audience comprennent:

* Modifier l’annexe de l’ésoméprazole « pour y inclure les préparations orales contenant 20 mg ou moins d’ésoméprazole par unité posologique pour le soulagement des brûlures d’estomac et autres symptômes du reflux gastro-œsophagien, en paquets ne dépassant pas 7 jours dans l’annexe 2 » .

* Modification de l’ordonnancement de l’orlistat de S3 à S2 pour les préparations orales à des fins de contrôle du poids contenant 120 mg ou moins ou orlistat par unité posologique.