Les médecins critiquent l’éducation du pharmacien vax

Les dirigeants de l’AMA se sont attaqués à des plans visant à ce que les étudiants en pharmacie s’entraînent à administrer les vaccins.

La Guilde des pharmaciens d’Australie-Occidentale a approché l’Université Curtin pour présenter une formation sur la vaccination dans le cadre de son cours de premier cycle en pharmacie.

Comme l’a signalé l’ABC, le Dr Steven Wilson, président du Conseil de médecine générale de l’AMA WA, a critiqué la proposition d’enseigner aux étudiants en pharmacie à vacciner. Il dit que si les pharmaciens veulent se faire vacciner, ils devraient obtenir un diplôme en médecine.

« Vous devez ensuite être en mesure d’effectuer tous les soins médicaux nécessaires et durables, et vous devez être mis en place pour être en mesure de le faire correctement », a déclaré le Dr Wilson.

«Je ne crois tout simplement pas que les soins médicaux de bonne qualité pour les pharmaciens vont dans ce domaine.

Le mouvement de la Guilde, rapporté dans The Australian, suit le début d’un essai d’immunisation de pharmacie de deux ans dans le Queensland, qui a provoqué des frictions entre les pharmaciens et les généralistes sur qui devrait être autorisé à administrer les vaccinations.

Paul Rees, membre du comité de la Branche de la Pharmacie de WA, a déclaré que le corps avait eu des discussions préliminaires avec l’Université Curtin sur le lancement d’un programme de formation accrédité, notant qu’un «manque de commodité» était l’un des principaux obstacles à la vaccination.

Des chiffres récents montrent que WA a le plus faible taux de vaccination en Australie pour les enfants âgés de 2 à 5 ans.