Nouvelles allégations de tricherie à la principale école de médecine

SYDNEY Medical School minimise les allégations selon lesquelles les diplômés ont triché sur les examens en collusion à photographier et de mémoriser des questions qui sont réutilisées année après année.

Les étudiants de l’Université de Sydney sont en collusion depuis au moins six ans, ont rapporté vendredi les médias de Fairfax, citant des documents qui référencent des photos de documents d’examen et des questions mémorisées.

Les allégations concernent les étudiants des départements de psychiatrie, de pédiatrie et des services communautaires de la plus prestigieuse école de médecine de Sydney.

Répondant aux allégations, un porte-parole de l’école a confirmé que les examens comprenaient des questions nouvelles et réutilisées, mais a indiqué qu’il n’y avait aucune preuve que les élèves avaient bénéficié d’une réutilisation.

Il a dit que l’école a continuellement passé en revue toutes les questions en utilisant « une gamme de marqueurs statistiques bien documentés » et qu’aucune variation dans la performance globale des tests ou des questions individuelles n’a été trouvée.

Si les réponses à une question donnée soulèvent des alarmes, la question est retirée de l’évaluation et n’est pas utilisée pour déterminer le résultat d’un élève.

Environ 1,5% des questions ont été abandonnées pour cette raison ou pour d’autres raisons dans un examen donné, a déclaré le porte-parole.